LWSM. Ligue Wallonne de la santé mentale.


Aller au contenu

Lu Pour Vous

Coin lectures

François de Singly
Mercredi 5 octobre 2011
" Les uns avec les autres, quand l'individualisme crée du lien "
Collection Individu et société, éditions Armand Colin, Paris, 2003 et Poche, 2005
" L'individualisme est un humanisme " L'Aube, 2005,
Dans ces deux livres François de Singly remet en question l'idée que l'homme contemporain se développe sans chercher à créer des liens avec autres et, contrairement aux idées habituelles, il présente l'individualisme comme une valeur. Il développe l'idée selon laquelle nous ne sommes pas du tout dans une société où les normes seraient absentes car elles sont bien là, et agissantes -mais la nouveauté est dans la coexistence de normes différentes.
L'individualisme, souvent présenté comme menant à la concurrence et à la rivalité ou à l'indifférence est aussi ce qui permet à chacun de se sentir avoir une vie personnelle, donc d'être responsable de ses choix.
C'est donc une valeur importante à promouvoir dans la société contemporaine.
Pour François de Singly, l'appartenance aux groupes est actuellement une valeur importante qui est recherchée par tous mais il s'agit d'une
Appartenance choisie, plus d'une appartenance familiale par exemple.
Le soutien identitaire n'est plus le parent mais il est l'ami. Une seule appartenance ne me détermine plus mais je peux en choisir et en assumer plusieurs à la fois.
Je peux vouloir être en lien à certains moments avec un groupe sportif, à d'autres avec des partenaires de vacances, à d'autres avec des collègues, et me sentir à ces moments proches d'eux et de leur culture -tout en vivant d'autres proximités et d'autres valeurs à d'autres moments.
Je peux aussi choisir une de ses appartenances et faire de celle-ci quelque chose d'important ( ex . je peux revendiquer mon appartenance à une communauté bien spécifique comme les Bretons) .
Certaines appartenances sont plus difficiles à accepter, celles liées à l'école ou au travail par exemple. Là, je veux exister à titre personnel, souvent me différencier des autres, surtout par rapport à l'autorité. De l'école on attendra donc qu'elle soit bien évidemment juste mais aussi d'y avoir une place personnalisée,
Voire privilégiée qui reconnaît en tout cas les différences de chacun et en tient compte. L'alternance d'appartenances est revendiquée comme une grande richesse. Il devient de plus en plus important d'être ici qqn (au travail, avec les voisins,…) mais là-bas qqn d'autre (en vacances) parce que chacun est conscient d'être ces deux personnes ( ou bien plus !) la fois .
De la même façon, on désire pouvoir être différents mais tout autant soi en famille ou avec des amis.
L'alternance d'espaces privés et d'espaces de couples est aussi très significative de ces changements
Il y a cette tension régulière entre se sentir faire partie d'un groupe, le désirer, et se sentir différent des autres, en l'affirmant.
Une autre caractéristique de la société actuelle est le fait qu'en posant un choix l'individu sait et veut que ce choix va pouvoir être réversible (on ne s'engage plus en couple sans cette hypothèse, ni au travail, ni dans un groupe de loisirs,…)
Les contraintes sont assumées si elles sont replacées dans un projet. C'est cela qui définit la liberté… Des civilisations où la socialisation et les repères clairs et reconnus par la majorité étaient une valeur ont produit des comportements comme le nazisme…Ne soyons donc pas dans la nostalgie du temps où les individus étaient retenus par des institutions … .
Deux petits exemples pour continuer la réflexion : l'importance de l'isoloir, quand il y a à voter, Parce que là l'individu est seul à poser un choix mais il est en même temps relié aux autres, dans une responsabilité sociale. Et, dans un tout autre domaine, l'importance lors d' un repas de famille de l'apéritif…
C'est à ce moment que le groupe se célèbre -puis vient le moment de questions : pourquoi je suis là ? en tant que qui ? à la place et avec le rôle et l'image que j'y avais enfant ?… Vient alors la peur de l'enfermement dans une commémoration qui me met mal à l'aise,
Avec le retour aux places et identifications figées du passé…La désidentification au groupe se fait vite…

François de Singly (Word . DOCX ) ( Pour téléchargement )



Ethica Clinica
mercredi 13 octobre 2010

L'invention des maladies (Ethica Clinica, n° 51, septembre 2008)
Dans ce numéro, préfacé par JM. Longneaux, la plus part des articles sont axés sur la santé mentale
de la façon d'aborder l'hyper kinésie à la classification vue comme une maladie contemporaine
( avec des articles de Van Meerbeek, Hanson…)



Ethica Clinica
mercredi 13 octobre 2010 ( WORD . DOCX )
( Pour téléchargement )



Home Page | LWSM | Qui sommes nous | Agenda | Formations - Séminaires 2016-2017 | Conférences - Activités 2016-2017 | ATSMA | Coin lectures | Nous contacter | Archives | Offres-Demandes | Plan du site


Sous-menu


Tous Droits Réservés MT.Inormatique 2015-2016-2017 | mt.inormatique@gmail.com

Retourner au contenu | Retourner au menu